Déchets ménagers

Ordures ménagères : mardi à partir de 11h
Emballages/ papiers : vendredi matin
Déchets végétaux : 1 vendredi sur 2, semaine impaire, l’après-midi, de début mars à fin novembre. Un conteneur plus 3 fagots ou 3 sacs.
Papiers et verres : 3 bornes d’apport volontaire sont installées Zone du Charbonneau, Parking des écoles et Parking du Cimetière.
Conteneur à vêtements : Zone du Charbonneau.

Depuis le 1er janvier 2017, la compétence collecte et traitement des déchets est assurée par Coeur d’Essonne Agglomération. Vous avez donc désormais accès aux 15 déchèteries du Siredom.
Parallèlement, l’Agglomération poursuit son engagement dans une démarche innovante de gestion des déchets alliant un meilleur recyclage, une économie des ressources naturelles et une diminution de la pollution. L’extension des consignes de tri a donc été mise en place sur notre territoire. Vous pouvez désormais déposer tous vos emballages, y compris ceux en plastique, dans le bac jaune afin qu’ils soient recyclés. Très concrètement, votre bac jaune continue d’accueillir les papiers, cartons, emballages en métal, bouteilles et flacons en plastiques, mais vous pouvez désormais y déposer également tous les autres emballages. Ces nouvelles consignes remplacent celles éditées au niveau national, et qui peuvent parfois figurer sur les emballages.

capture

Rappel des modalités de présentation des déchets verts :
– En fagots liés (ficelle et non fil de fer) constitués au maximum de branches de 10 cm de diamètre et de 1,2 m de long,
– En sacs biodégradables papier.
– En conteneurs normalisés de 120 ou 240 litres maximum avec système de préhension (contenance respective maximum de 60 kg et 110 kg).
Pas de sac plastique.
Penser à marquer votre conteneur (peinture, marqueur, autocollant…) ou bien à respecter le code couleur « bordeaux ». 
Le conteneur doit être identifiable d’un seul coup d’œil depuis le camion.

Il est rappelé que le brûlage à l’air libre des ordures ménagères et de tout autre déchet est interdit et passible d’une amende de 1ère classe. Télécharger l’arrêté.

Règlementation sur le dépôt des ordures ménagères, des déchets verts et sélectifs sur la voir publique. Télécharger l’arrêté.


Déchèterie d’Egly, rue des Meuniers :
Lundi et vendredi : fermée,
Mardi, mercredi, jeudi et samedi : 9H – 12H et 13H -17H,
Dimanche et jours fériés : 9H – 12H.
Fermée les 25 décembre, 1er janvier et 1er mai.
Tél : 06 71 20 72 79.

Déchèterie de Lardy, rue Jacques Cartier :
Horaire d’hiver de mi-octobre à mi-avril : fermeture à 17H.
Lundi, mercredi, vendredi, samedi : 9H-12H/13H-18H.

Déchèterie de Saint-Germain-lès-Arpajon, Chemin des 50 Arpents :
Lundi : 9h – 12h / 13h – 17h
Mardi : 9h – 12h / 13h – 17h
Mercredi : Fermée
Jeudi : 9h – 12h / 13h – 17h
Vendredi : Fermée
Samedi : 9h – 12h / 13h – 17h
Dimanche et jours fériés : 9h – 12h

Munissez-vous de la carte d’accès aux déchèteries du SIREDOM.
Informations sur le site de Cœur d’Essonne Agglomération.

ENCOMBRANTS

L’enlèvement des encombrants se fait sur rendez-vous. Il vous suffit de remplir
le formulaire disponible sur le site de Coeuressonne Agglomération à la rubrique Votre quotidien / Déchets ou d’appeler le numéro vert : 0800 293 991.
À noter : Les magasins ont l’obligation légale de reprendre gratuitement et sans obligation d’achat vos anciens appareils électro-ménagers ou vos anciens meubles. C’est le principe des reprises « 1 pour 1 » ou « 1 pour 0 », financées par l’éco-taxe que vous payez sur chaque produit.

NON, TOUT NE VA PAS À L’ÉGOUT !

Le mot de tout à l’égout vient du mouvement hygiéniste du XIXème où il est apparu que pour éviter les épidémies il fallait évacuer le plus loin possible les eaux sales. Des égouts ont ainsi progressivement été construits dans les villes. Face aux dégradations du milieu naturel que cela engendrait, les systèmes ont été perfectionnés avec notamment la mise en place de station de traitement des eaux usées au niveau des exutoires. Par ailleurs, la surface des villes ayant augmenté, il a fallu adapter les réseaux de collectes avec, par exemple, des pompes de relevage.
Ces systèmes sont conçus pour recevoir des eaux usées dites domestiques c’est-à-dire celles générées par une habitation classique. Toutefois, tout ne peut être rejeté dans ces réseaux sous peine d’endommager ou de nuire à leur fonctionnement.
Voici une liste, la plus exhaustive possible, de toutes les substances ou produits présentant un risque pour le personnel d’entretien des réseaux et susceptibles de dégrader les installations d’assainissement ou d’entraver le bon fonctionnement, risquant ainsi la pollution du milieu naturel :

  • Déchets solides : lingettes (même si l’emballage indique un possible rejet dans les sanitaires), couches (celles-ci peuvent s’accumuler et boucher les réseaux entraînant des débordements dans le milieu naturel),
  • Hydrocarbures, acides, huiles de vidange,
  • Huiles de friture et autres corps gras et pain de graisse (en se solidifiant, la graisse obstrue les canalisations, risquant de provoquer des refoulements),
  • Substances toxiques inflammables (carburants, lubrifiants), solvants et peintures (white spirit par exemple),
  • Restes de désherbants ou d’engrais utilisés pour le jardinage,
  • Médicaments : des circuits de collecte de médicaments existent, renseignez-vous auprès de votre pharmacien.

Les pots de peinture usagés, les huiles de vidange, etc. sont à déposer en déchetterie, laquelle se chargera de leur évacuation et de leur traitement.
De même, les rejets de toute activité professionnelle exercée dans un immeuble d’habitation doivent faire l’objet d’un traitement spécifique, si leur composition diffère de celles des eaux usées domestiques.
Renseignements : Syndicat Intercommunal d’Assainissement Marolles-Saint Vrain, 28, avenue Charles Renée Mortemart, Saint Vrain, tél. : 01 69 14 14 40.

Espace téléchargement :
Arrêté interdition de brûlage>> Règlementation dépôt ordures>>